Mes tous premiers croissants chauds

Houlala, les journées passent et j’accumule du retard dans mes publications.

Après avoir fait mes baguettes et ma brioche, j’ai voulu m’attaquer aux viennoiseries. Une sorte de challenge pour moi ! Je vais donc vous montrer comment j’ai réussi à faire mes premiers croissants. Mais il faut que je vous prévienne tout de suite, c’est très très long à faire ! Alors, s’imaginer réaliser des croissants pour tous les matins est une véritable utopie, et c’est la ligne qui dit tout de même merci !

CroissantsJ’avais réalisé 1kg de pâte et ce fut beaucoup trop donc je vous invite (surtout pour une première fois) à diviser par 2 les proportions ;)

500 g de farine T45
60 g de sucre
10 g de lait en poudre (j’ai utilisé de l’écrémé)
12 g de sel
100 g de beurre ramolli
25 g de levure fraiche
230 g d’eau froide
250 g de beurre ferme pour tourer
1 jaune d’œuf pour la dorure

Mélangez la farine, le sucre, le lait en poudre, le sel, le beurre ramolli avec la levure fraiche. Pétrissez en ajoutant l’eau progressivement. Une fois que la pâte est bien homogène et qu’elle se décolle facilement des bords de votre cuve (au bout de 10 minutes environ), aplatissez-la à la main sur votre plan de travail afin de lui donner une forme rectangulaire. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer pendant 2 heures au réfrigérateur.
Mettez le beurre du tourage au congélateur pendant 10 minutes.
Sortez votre pâte et étalez-la sur un plan de travail légèrement fariné en lui donnant une forme toujours rectangulaire d’une épaisseur de 7 à 8 mm d’épaisseur (dans le sens de la hauteur par rapport à vous).
Étalez votre beurre à côté de façon à ce qu’il forme aussi un rectangle mais de la moitié du rectangle de pâte. Posez le beurre sur la partie inférieure de votre pâte (donc la partie proche de vous).
Repliez la pâte sur le beurre. Il doit être entièrement recouvert.
Tournez votre pâte d’1/4 de tour (donc cette fois votre pâte est dans le sens de la largeur et la pliure se trouve donc à droite).
Étalez au rouleau de façon à ce que votre pâte ne fasse plus que 6 mm d’épaisseur. Attention, travaillez la pâte toujours dans le même sens.
Pliez la partie inférieure aux deux tiers de la pâte en vérifiant bien que la partie supérieure rejoigne bien la partie précédemment pliée.
Pliez ensuite le rectangle obtenu en 2.
Vous avez donc une pâte à 4 épaisseurs.
Enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez la reposer pendant 1 heure au réfrigérateur.
Posez votre pâte sur votre plan de travail fariné de telle sorte que vous ayez la pliure soit du côté droit.
Etalez la pâte au rouleau afin de retrouver un rectangle d’une épaisseur de 6 mm environ.
Pliez la pâte en trois.
Placez de nouveau votre pâte au réfrigérateur pendant 1 heure.
Etalez votre pâte toujours sur votre plan de travail fariné mais cette fois-ci travaillez-la dans les deux sens afin d’obtenir un immense carré de 3 à 4 mm d’épaisseur (voilà, c’est là que j’ai regretté d’avoir fait autant de pâte car mon plan de travail était trop petit).
Coupez ce carré en 2 dans la longueur.
Découpez dans chacun des 2 rectangles obtenus une dizaine de triangles. Placez les triangles au réfrigérateur au fur et à mesure.
Roulez ensuite vos croissants en commençant donc par la base. La pointe finale doit se trouver sous le croissant.
Placez les croissants sur votre plaque de cuisson et laissez les pousser dans une pièce chaude pendant 2 heures.
Préchauffez votre four à 180°C et préparez pendant ce temps la dorure en fouettant le jaune d’oeuf avec 1 cuillère à café d’eau.
A l’aide d’un pinceau, dorez vos croissants.
Enfournez pendant 12 minutes.

Croissants

Croissants

Ils étaient vraiment délicieux, les enfants étaient ravis (zhom aussi !) :) .

J’ai une petite astuce: vous pouvez congeler vos croissants pour en avoir des tous frais au petit déjeuner. Inutile donc de devenir insomniaque. Et puis j’en profite pour vous conseiller vivement le livre de Christophe Felder qui m’a été bien utile vu qu’il y a un pas-à-pas en photo sur toute la manipulation de la pâte. C’est vraiment un livre très bien fait et qui regorge de conseils:

Et maintenant, c’est moi qui ai besoin de vos lumières. Mes croissants ont les extrémités qui se sont rabougris pour certains. Pourquoi et comment éviter ça ? Je suis preneuse de tous vos bons conseils !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

17 réflexions au sujet de « Mes tous premiers croissants chauds »

  1. ils sont vraiment apétissants tes croissants!J’ia jamais testé, ici on est plutôt fan des pins au chocolat, mais comme tu dis,c ‘est long à faire et je dis merci le congel

  2. coucou, ils sont vraiment reussis tes croissants, moi j’ai tenté l’expérience il y a 15 jours et ce fut une vraie catastrophe, mais ta recette me donne envie de remettre ca alors merci tout plein.

    ps: pour le gateau a la courgette et au chocolat, j’ai mis le double de courgette pour la quantité de beurre qui était proposé dans la recette initiale (soit 125g)

    bisous gourmands et douce journée
    Delphine

  3. Tes photos sont très belles, je te l’écris tant que j’y pense :).

    Je les trouve réussis tes croissants.

    J’avais utilisé la même méthode pour mes pains au chocolat mais ton feuilletage semble plus réussi ! Bravo !

    Par contre, comme dans ta recette tu dis que le beurre peut être mis au congélateur, tu crois qu’on peut quand même congeler les croissants ?

    1. Tu sais quand tu mets ton beurre seulement 10 minutes au congélateur, il n’a pas le temps de congeler. C’est juste pour le durcir un peu ! Donc sincèrement, je ne pense pas qu’il y ait un risque ;)

  4. C’est vrai que c’est drolement long de faire sa propre pate feuilletée mais c’est drolement bon.
    Tes photos donnent faim, l’article n’est pas à lire le matin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>